L’Agenda UA 2063, foulé aux pieds des impérialistes

Article : L’Agenda UA 2063, foulé aux pieds des impérialistes
Étiquettes
13 novembre 2020

L’Agenda UA 2063, foulé aux pieds des impérialistes

En 2013, le peuple africain et celui de la diaspora africaine, acclamèrent l’Agenda UA 2063. Ce calendrier directeur a pour objectif de faire du continent africain une puissance mondiale de l’avenir. Les chefs d’états africains se sont réunis dans la capitale éthiopienne, pour célébrer les 50 ans de la création de l’OUA devenue UA (Union Africaine). À l’issue de cette grande rencontre, ils adoptèrent un Agenda pour la marche de l’Afrique dans les 50 ans à venir.

L’Afrique que nous voulons.

L’Agenda UA 2063, aux bénéfices de l’impérialisme

Depuis 2013, les présidents africains n’ont jamais mené une vie digne. Leurs comportements n’ont jamais permis de rassurer leurs peuples, sur le fait que les objectifs et les visions de l’Agenda seront un jour atteints et accomplis. Toutes les décisions pour la gestion du continent sont prises par l’Occident etc… Pour ces présidents, il y a une différence entre être président en Afrique et l’être en Europe. Ils acclament la France, la Belgique, l’Angleterre … et emprisonnent leurs frères africains.
L’impérialisme est devenu maître de l’Afrique et ordonne tout. Peu nombreux sont ceux qui pensent à la démocratie et au rayonnement des valeurs et cultures africaines, tel que le stipule notre memento africain qu’est l’Agenda. C’est malheureusement une Bible faite par des antéchrists.

L’Agenda UA 2063, qu’est-ce?

L’ Agenda 2063 est le schéma et le plan directeur de l’Afrique visant à transformer l’Afrique en puissance mondiale de l’avenir. C’est un cadre stratégique qui vise un objectif de développement inclusif et durable. Il s’agit d’une manifestation concrète de la volonté panafricaine d’union, d’autodétermination, de liberté, de progrès et de prospérité collective.
La genèse de l’Agenda 2063 a été la prise de conscience par les dirigeants africains de la nécessité de redéfinir les priorités du programme de l’Afrique. Leurs premiers objectifs ont été la lutte contre l’apartheid et la réalisation de l’indépendance politique du continent, qui avait été au centre de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), le précurseur de l’Union africaine.

Les larmes du Panafricanisme montent au ciel

Certains pensent que l’Afrique ne peut rien sans l’Europe, l’Asie et l’Amérique. La terre entière existe grâce à l’Afrique : c’est ce que nos présidents oublient quant ils partent négocier le pouvoir ailleurs et rentrent en Afrique avec des élections pour distraire le peuple. Nos larmes sont montées à Dieu et il a mis à la disposition du peuple africain conscient, ce que j’appelle en majuscule le PANAFRICANISME. C’est l’unique arme pour notre triomphe. Nos larmes prouvent que nous n’avons jamais été indépendants.

Pourquoi l’Afrique souffre ?

L’Afrique est mal partie. Pourquoi ? Notre continent est géré par des marionnettes et des peureux. Ils acceptent la souffrance du souverain primaire, et laissent les impérialistes détruire l’Afrique. Ils veulent à chaque fois nous convaincre de croire que les autres continents sont plus beaux qu’ici … Nos leaders laissent n’importe quelle entreprise œuvrer en Afrique. Des leaders sans mot d’ordre.
La convoitise européenne est à la base des noyades dans les mers. Tout passe par l’internet, et c’est là que l’impérialiste veut en finir avec la jeunesse africaine.

Comment réussir l’indépendance de l’Afrique ?

Il faut nécessairement avoir une nouvelle classe dirigeante au sommet des pays africains. Surtout une classe issue de la jeunesse, qui est aujourd’hui en quête du changement, et engagée dans le panafricanisme.
Il faut ériger une barrière aux accords signés pour se distribuer l’Afrique. Nul n’ignore que le Portugal a colonisé plusieurs états africains, grâce à son appartenance à l’OTAN.
Pour faire rayonner leurs valeurs et leurs cultures, les présidents et chefs des gouvernements doivent penser à la création immédiate d’une Armée Africaine.

Quand est-ce que l’Afrique sera dirigée par ses propres fils et filles ?

Lorsque nous chasserons de notre mémoire la culture de s’incliner devant les autres, et de se minimiser en tant que peuple africain. Lorsque nous mettrons noir sur noir et blanc sur blanc et pratiqueront la doctrine panafricaine.
Lorsque chaque projets de sociétés se réfèrera à l’Agenda UA 2063. Ce jour-là, l’Afrique écrira sa propre histoire comme l’a prédit Patrice Emery Lumumba.

Partagez

Commentaires